« Mon beau sapin » : quelle est l’origine de la chanson populaire ?

Nous connaissons tous par cœur la chanson populaire de Noël « Mon beau sapin, roi des forêts, que j’aime ta verdure ! ». Mais d’où vient cette chanson ? Pourquoi la chante-t-on ? Vous l’aurez remarqué, il s’agit d’une ode au sapin de Noël, et ça se comprend, puisque le sapin de Noël est un élément incontournable pour que les fêtes de fin d’année soient réussies.

La chanson « Mon beau sapin » vient d’Allemagne

La chanson « Mon beau sapin » est une chanson d’origine allemande, qui porte le titre original de « O Tannenbaum ». L’origine de la chanson est très lointaine, si bien que l’on retrouve de multiples versions dont certaines remontent au 16e siècle. Une première partition a été écrite en 1550. En 1615, le compositeur Melchior Franck en écrit une nouvelle version. C’est finalement la version d’Ernst Anschütz, célèbre compositeur de musique pour enfants et de comptines, originaire de Leiptzig, qui sera la dernière partition que l’on joue encore aujourd’hui. Il l’a écrite en 1824. Quant à la version française, son titre original est simplement « Le sapin ». Les paroles ont été traduites de l’allemand et adaptées en français par Laurent Delcasso. Sa version apparait pour la première fois dans un carnet de chants populaires allemands pour les enfants d’Alsace en 1856.

Sa popularité prouve l’importance d’avoir un sapin à Noël

Saviez-vous que cette chanson était également l’hymne de l’État américain du Maryland ? La musique est tellement entrainante qu’elle sert d’air à son hymne. À la place de « Mon beau sapin, roi des forêts », il faut chanter « Maryland, My Maryland ». Ceci est la preuve que cette chanson est l’une des plus populaires dans le monde. Il existe une version dans presque toutes les langues. On vous retranscrit toutes les paroles officielles de la chanson ci-dessous, afin que vous puissiez la chanter à Noël devant votre magnifique sapin que vous aurez commandé facilement sur notre site.

Mon beau sapin, roi des forêts,
Que j’aime ta verdure !
Quand par l’hiver bois et guérets
Sont dépouillés de leurs attraits,
Mon beau sapin, roi des forêts,
Tu gardes ta parure.

Toi que Noël Planta chez nous,
Au saint anniversaire,
Joli sapin, comme ils sont doux
Et tes bonbons et tes joujoux,
Toi que Noël planta chez nous
Par les mains de ma mère.

Mon beau sapin, tes verts sommets,
Et leur fidèle ombrage,
De la foi qui ne ment jamais,
De la constance et de la paix,
Mon beau sapin, tes verts sommets,
M’offrent la douce image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *